Cannes – 1er jour

Ca y est, Cannes, ça commence ! Hier s’est déroulée la première journée du 68e Festival de Cannes. Si, perdu(e) dans vos révisions, vous n’avez pas pu suivre l’ouverture du Festival sous le soleil, pas de panique ! Close Up pense à vous et vous propose une première revue de presse pour ne rien rater de cette première journée. Première journée marquée par un film (hors-compétition) choisi pour faire l’ouverture : La Tête haute, d’Emmanuelle Bercot, avec à l’affiche Catherine Deneuve, Sara Forestier ou encore Benoît Magimel mais surtout dans le rôle principal le jeune Rod Paradot, « sidérant débutant » selon Rue89. Le long-métrage relate le parcours de Malony, adolescent orphelin de père et socialement défavorisé, et sa relation avec une juge des enfants (Catherine Deneuve).
Cannes J1.1

Photo : Le Monde

Le film a, semble-t-il, secoué la Croisette, et ce dans le bon sens du terme. Les titres élogieux affluaient hier soir dans la presse : « Enfin un bon film pour ouvrir le Festival de Cannes » (L’Obs), « La Tête haute : la belle ouverture du Festival de Cannes » (Les Echos), « Une claque magistrale » (L’Express)... Le film, qui sort sur nos écrans mercredi 20 mai, semble donc recommandé par les festivaliers et les critiques ! La projection du film était précédée par la Cérémonie d’Ouverture du festival qui a débuté avec la traditionnelle montée des marches également largement commentée dans la presse, car comme le souligne le Gorafi, Cannes, c’est (presque) avant tout des paillettes et du red carpet (« Insolite - Il va au festival de Cannes juste pour voir des films de cinéma »). Petite sélection de photos de la montée des marches :  
Cannes J1.2

Natalie Portman et Benjamin Millepied - AFP

Cannes J1.3

Fleur Pellerin et Costa-Gavras - AFP

Cannes J1.4

Julianne Moore, venue chercher son prix d’interprétation féminine attribué lors de la dernière édition du Festival – AFP 

La Cérémonie proprement dite s’est quant à elle déroulée sous la maîtrise de Lambert Wilson, habitué du genre mais cependant peu apprécié par le Parisien qui titre jeudi matin : « Festival de Cannes 2015 : le clap d’ouverture fait flop », en expliquant que « le plus célèbre festival de cinéma du monde n'a pas encore trouvé la formule magique pour ses préliminaires ».
Cannes J1.5

Lambert Wilson, maître de cérémonie (AFP)

N’en déplaise au Parisien, la Cérémonie a rempli ses principaux objectifs : nous présenter brièvement les films en compétition cette année (avec un florilège d’extraits particulièrement alléchant) et introduire le jury de cette 68e édition. Pour ce faire, quoi de mieux qu’une photo :
Cannes J1.6

AFP

De gauche à droite : Jake Gyllenhaal, Guillermo del Toro, Sophie Marceau, Rokia Traoré, Ethan Coen, Joel Coen, Rossy de Palma, Xavier Dolan, Sienna Mieller. Cette édition est en effet présidée par les frères Coen, cinéastes de génie dont un aperçu de l’œuvre a été donné en guise d’hommage, l’occasion de revoir des extraits mythiques du Big Lebowski, O’Brother, Fargo, True Grit... Avec un jury aussi prestigieux qu’eccléctique mené par un duo à l’humour légendaire (ce qui pousse Le Figaro à titrer : « Cannes 2015, l’insoutenable légèreté du jury des Coen ») on ne doute pas de la qualité du palmarès ! Une première journée pleine de promesses pour la suite, donc. Que vous le suiviez de près ou de loin, nous vous souhaitons à tous et toutes un bon festival ! Maëlle Gélin

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *