Adapter un roman au cinéma – Avec Jean Paul Rouve et David Foenkinos

Adapter un roman au cinéma – Avec Jean Paul Rouve et David Foenkinos

Jean Paul Rouve et David Foenkinos étaient avec nous le 5 février dernier, pour présenter le film Les Souvenirs, et parler avec nous de leur vision de l'adaptation d'un roman au cinéma. Jean-Paul Rouve, réalisateur du film Les souvenirs, débute la conférence en nous expliquant que l'adaptation cinématographique est selon lui une relecture, une réinvention, et qu'elle n'est donc pas un simple copier-coller du roman. C'est en collaboration étroite avec David Foenkinos qu'il a travaillé pour réaliser ce film, et tout deux n'ont pas essayé de coller parfaitement à l'histoire du livre. Ils ont davantage veillé à « garder le même argile », afin que le lecteur ne soit pas déçu de l'adaptation cinématographique. La réalisation de Les Souvenirs a duré sept semaines, et s'est principalement déroulée à Paris, à   Montmartre, et en Normandie, à Etretat. David Foenkinos ne s'est rendu qu'à deux reprises sur le tournage. Il souhaitait en effet accorder une totale liberté à Jean-Paul Rouve dans la réalisation, considérant que « c'était avant tout le film de Jean-Paul Rouve ». Il n'y a ainsi pas eu de dialogue à proprement parler entre le réalisateur et l'auteur, David Foenkinos n'intervenant que jusqu'à l'écriture du scénario. En ce sens, les acteurs n'ont notamment été choisis que par Jean-Paul Rouve. Ce dernier nous a à ce propos confié qu'il se refusait à penser au choix des acteurs pendant l'écriture du scénario, «pour ne pas être déçu si l'acteur avec qui je m'imaginais travailler n'accepte pas». Ainsi, il a pour Les Souvenirs essayé de créer une famille cohérente, avec la participation de Michel Blanc dans le rôle du père, Chantal Lauby dans celui de...